Questions à nos référents

                                                            Posez une question à nos référents dédiés aux aidants.

 

POSER MA QUESTION

APA (60 éléments)Avertissement légal

Je garde ma belle-mère malade d’Alzheimer. Elle bénéficie de l’Apa, peut-elle avoir d'autres aides ?

Selon sa situation, votre belle-mère pourra éventuellement bénéficier d’autres aides.

Rapprochez – vous du Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) ou du Centre Communal d’Action Sociale le plus proche de son domicile, qui seront à même de pouvoir accompagner au mieux votre belle-mère par rapport à sa situation.

Ma belle-mère bénéficie de l'Apa. Peut-elle demander une allocation pour tierce personne ? Est ce que je peux être désigné tierce personne ? Je suis retraité.

Bonjour,

Votre belle-mère bénéficie déjà de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie qui permet de financer son maintien à domicile tout comme l’allocation tierce personne (qui bénéficie aux personnes de moins de 60 ans).

Votre belle-mère bénéficie de l'APA, elle peut donc utiliser cette allocation pour rémunérer les services que vous lui rendez (ménage, courses, …).

 

Doit-on déclarer tous les revenus pour la demande d'APA pour une personne usufruitiére seulement et non propriétaire?
 

Dans le cadre de la constitution d’un dossier de demande d’APA, les pièces demandées sont :

· s'il est Français ou citoyen d'un autre pays de l'Union européenne : une photocopie de son livret de famille ou de sa carte d'identité ou de son passeport ou un extrait d'acte de naissance,
· s'il est étranger non-européen : une photocopie de son titre de séjour,  
· une photocopie de son dernier avis d'imposition ou de non-imposition sur le revenu,
· s'il est propriétaire, une photocopie de son dernier relevé de taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties,
· son relevé d'identité bancaire ou postal.

Vous devez donc fournir la copie de votre dernier relevé de taxe foncière en tant qu’usufruitière. Si vous ne louez pas le logement et que vous l'occupez, il ne génére pas de revenu. Seuls les revenus sont pris en compte dans le cadre du calcul de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie

Ma Maman est atteinte d'Alzheimer mais pas encore assez prononcée pour être placée. Mon Papa est décédé récemment, je suis fille unique et je travaille je ne veux pas la laisser seule chez elle. Que me conseillez-vous ? Aide à domicile....?? MERCI

 

Bonjour,

Prenez contact avec le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) ou le service APA de votre Conseil Général afin d’évaluer son niveau de dépendance et éventuellement mettre en place un plan d’aide personnalisé à travers une demande d’Aide Personnalisée à l’Autonomie (APA). Ce plan d'aide sera adapté à la situation de votre mère et préconisera les aides adapatées.

Cordialement,

 

Maman a la maladie d'Alzheimer et touche une retraite de 750€. On va sans doute être obligées, mes 2 soeurs et moi de la mettre dans une maison de retraite spécialisée. Pouvez vous nous indiquer quelle sera la participation (approximative) de chacune et, si une des 3 filles ne pouvait pas règler sa part, si on s'adresserait d'abord aux enfants de celle-i ou bien d'abord aux 2 autres filles.
Une autre question: l'obligation alimentaire est elle demandée pour son frère (ou pour une soeur)? Merci d'avance.
 

Bonjour,
Votre mère peut éventuellement bénéficier de plusieurs aides afin de financer son séjour en maison de retraite. Afin de financer la partie hébergement, elle peut contacter la CAF pour faire une demande d’APL ou d’ALS. La partie dépendance peut être financée par l’APA. Vérifiez ses droits auprès des services sociaux départementaux, du CLIC ou du Centre Communal d’Action Sociale de son lieu d’habitation.
Si ces aides ne sont pas suffisantes, elle pourra bénéficier de l’Aide Sociale à l’Hébérgement. L'aide sociale a le caractère d'une avance qui peut être récupérée par le département sur sa succession en cas de décès. Elle peut également être mise en place après avoir fait appel à l’obligation alimentaire.
L'obligation alimentaire est une aide matérielle qui est due à un membre de sa famille proche (ascendant, descendant, alliés) dans le besoin et qui n'est pas en mesure d'assurer sa subsistance.
Son montant varie en fonction des ressources de celui qui la verse et des besoins du demandeur.

L'obligation alimentaire n'est pas due entre frère et soeur.

Cordialement,

Ma tante est atteinte de la maladie d'Alzheimer, elle est actuellement en maison médicalisée, mais d'ici quelques mois elle ne pourra plus payer.

Bonjour,

Votre tante pourra éventuellement bénéficier de l’Allocation Personnalisée au Logement pour financer la partie hébergement, vous devez vous adresser à la Caisse d’Allocations Familiales.
Elle pourra également probablement prétendre à l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie selon son degré de dépendance et à l’Aide Sociale aux personnes âgées selon ses revenus. Les dossiers doivent être retirés au Centre Communal d'Action Sociale de son lieu de résidence ou dans son établissement d’hébergement.
Il faut savoir que l’Aide Sociale est considérée comme une avance récupérable, avant ou après le décès.

Ma mère est actuellement hospitalisée. Elle doit prochainement entrer en maison de retraite. Disposant d'une retraite assez faible et les tarifs pour les différents soins apportés dans ces établissements étant eux assez élevés, j'aimerais savoir si elle a droit à une aide et si oui laquelle et où s'adresser ?

Il faudrait d'abord faire une demande d’APA (allocation personnalisée d’autonomie). Cette aide ne couvrira pas l'hébergement en établissement, mais les aides dont elle pourrait avoir besoin pour pallier une éventuelle perte d'autonomie. S'il s'agit d'une aide au financement de l'hébergement - les soins proprement dits étant pris en charge par l'assurance maladie -, il faut vous adresser au CCAS (centre communal d'action sociale), de la mairie de son lieu de résidence, au CLIC (centre local d'information et coordination gérontologique) le plus proche. Pour le connaître adressez-vous aussi à la mairie ou consultez l’Annuaire du Grand Age d’Agevillage. Vous pouvez aussi rechercher des établissements habilités à l'aide sociale. Mais pour en bénéficier, un dossier sera monté, et votre contribution sera étudiée en tant qu’obligée alimentaire. L'APA n'est pas récupérable à la succession, l'aide sociale, si.

Ayant de faibles revenus, 1200 € par mois de retraite, je ne suis pas imposable. Quel pourcentage sur cette somme me serait prélevé pour payer la maison de retraite de ma mère qui a de très faibles revenus ? Mon frère a le « minimum vieillesse ». Que devra-t-il lui aussi ? Ma mère perçoit l'APA, tant qu'elle est au domicile.

Nous ne pouvons vous répondre, car il n'existe pas de barème officiel. Vous devez aller à la mairie et prendre contact avec le service d'action sociale. Vous expliquez le cas à une assistante sociale. Elle est en mesure de monter un dossier pour l'obtention d'une aide à l'hébergement. Cette aide est conditionnée à la mobilisation de l'obligation alimentaire.

C'est à ce moment-là que vos revenus seront examinés et une première demande d'aide opérée. En cas de désaccord, ne payez rien et attendez une décision judiciaire. Seul le juge aux affaires familiales a le pouvoir de dire si une personne est éligible à l'obligation alimentaire en faveur d'un parent plus âgé.

Ma mère âgée de 72 ans hémiplégique côté droit depuis 18 ans a beaucoup de mal à se déplacer, se faire à manger, se laver. Mon père s'occupe d'elle depuis. Il a 74 ans et il est très fatigué. Ma mère dépend de la Cotorep (Maison départemental du Handicap), l'hémiplégie est reconnue à 50%, par cet organisme. Elle bénéficie d'une aide à domicile 4 heures par semaine (insuffisant), et la part à financer par leurs revenus est trop élevée (mes parents sont des ouvriers retraités). Mon père est allé voir à la Mairie pour obtenir l' APA au lieu de la Cotorep. On lui a répondu qu'elle n'y avait pas droit, en rapport avec les dates... je ne comprends pas. Pouvez vous nous aider, ma mère est très déprimée, s'isole complètement et ne voit que sa maladie depuis 18 ans. Mon père est à bout. J'habite à 150 km de mes parents.

Il est étonnant qu'à 72 ans, votre mère bénéficie de l'aide de la Cotorep, à moins qu'il ne s'agisse d'une ACTP (nouvellement PCH : prestation de compensation des handicaps) qui aurait pu, ou due, être transformée en APA. Votre mère remplit toutes les conditions pour être bénéficiaire de l'APA à domicile : elle a plus de 60 ans, est handicapée et a besoin d'une aide à domicile. Il s'agit probablement d'une erreur administrative.

Il faut trouver quelqu'un, un ami, un tiers qui fasse les démarches à la place de vos parents âgés et handicapés. Contactez le CLIC (Centre local d’information et coordination gérontologique) le plus proche du domicile de vos parents. Pour le connaître adresser vous au Centre communal d’action social du lieu de leur domicile.

A quel âge peut-on bénéficier d'une aide ménagère ?

Il est possible de bénéficier d’une aide ménagère :

- si vous êtes âgé d'au moins 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail),

- si vous avez besoin d'une aide matérielle en raison de votre état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité pour vous permettre de rester à votre domicile ou dans un foyer logement,

- si vous ne disposez pas déjà de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Pages

Pour aller plus loin