Questions aux professionnels

Retrouvez ci-dessous toutes les réponses  de nos professionnels aux questions relatives à la dépendance.

Si vous êtes clients AXA, posez  directement votre question à nos professionnels.

Contactez nous

Tous les sujets (446 éléments)Avertissement légal

Ma maman est propriétaire d'une petite maison, elle a fait un AIT et je l'ai fait entrer dans un ehpad pour qu'elle soit entourée. Elle est d'accord pour vendre sa maison afin de subvenir aux dépenses occasionnées par ce placement.... comment dois-je m'y prendre ? MERCI PAR AVANCE

Question du 18/08/2017

Bonjour,

Si votre maman est en pleine possession de ses facultés mentales. Elle peut mettre sa maison en vente (avec votre aide éventuelle). Prenez conseil auprès de votre notaire.
Dans le cas contraire, une mise sous protection juridique sera nécessaire. Il faudra alors vous rapprocher du Juge des Tutelles.

Bonjour, ma belle mère a droit à L'APA et on habite à coté de chez elle dans une maison qu'elle nous donné depuis longtemps et dont elle est toujours usufruitière et sa maison dont elle est aussi usufruitière est à d'autres héritiers devront nous à son décès payer une somme.

Bonjour,
L’usufruit est le droit d'utiliser et de percevoir les revenus d’un logement. Votre belle-mère a donc le droit d’utiliser ces deux logements et/ou d’en percevoir les revenus. La nue-propriété est la propriété d'un bien dont le titulaire n'a pas les droits de jouissance et de profit.
Il doit donc exister un ou des nu-propriétaires pour ces logements.

Votre situation étant particulière nous vous invitons à vous rapprocher de votre notaire.

Ma mere est en ephad, elle a 91 ans et toute sa tete ! Une residente la harcele moralement en lui disant qu'elle ne doit pas parler et cela a plusieurs reprises! Je me suis plainte a la directrice qui m'a dit que ma mere etait chez elle et qu'elle faisait ce qu'elle voulait ! Que dois je faire Si cela confiance !je Culpabilise !

Dans l'intérêt de votre mère, cherchez toujours à établir un dialogue constructif avec la direction de l’Ehpad. Identifier les faits et les difficultés à arrêter. Les écrire et les prioriser pour mieux les communiquer.

Nous vous invitons à faire appel au conseil de la vie sociale (CVS ) et à son président qui représente les usagers pour appuyer la démarche.

Si le dialogue se bloque, faites appel à un médiateur qui sera neutre et compétent.

La loi du 2 janvier 2002 a mis en place par le président du conseil départemental et le préfet des "médiateurs". Les usagers des services médico-sociaux peuvent faire appel à ces personnes qualifiées (souvent d'anciens professionnels à la retraite).

Ma mère 85 ans cardiaque, polyarthrite, malentendante, plusieurs chutes et hospitalisation, veut absolument vivre chez elle, seule (mon père est décédé cette année.) Elle a un peu d'aide à domicile ménage et toilette mais ne gère absolument rien d'administratif, bancaire, ses comptes n'y comprend rien, ses factures. .. Elle a des problèmes de mémoire fréquents mais a toute sa tête quand il faut soutenir des discussions élevées dans certains domaines Je n'arrive pas à tout gérer à distance (500km).  Mes frères et sœurs (nous sommes 5) ne veulent pas s'en occuper et ne communiquent pas. La banque lui a dit qu'il fallait qu'un de ses proches ait une signature : vu la zizanie familiale je ne veux pas d'histoire quelle solution légale est envisageable ?

Question 19/08/2015

Bonjour,

Vous pouvez saisir le Juge des Tutelles afin qu’une mesure de protection soit prononcée. Cette mesure peut éventuellement être gérée par un mandataire judiciaire ou une association tutélaire en dehors du cadre familial.

Cordialement,

Réponse du 20/08/2015

Bonjour,

Je suis fils unique mon père est atteint d’Alzheimer ma mère ne pourra plus le garder il doit être place en maison.
Mes parents disposent de 1100 euros par mois de retraite ils sont propriétaire d’une petite maison et possèdent des assurances vie. Je suis moi-même propriétaire. Qui va payer et combien?
Peut-on nous demander de vendre ou de prendre les assurances vies ?

Question du 17/08/2015
 

Bonjour,

Rapprochez-vous du Centre Communal d’Action Sociale dont dépendent vos parents afin de faire le point sur leurs droits. Des ressources minimum seront laissées à votre mère si elle décide de rester vivre dans leur maison.
Si leurs revenus ne suffisent pas, vous pourrez être sollicité dans le cadre de l’Obligation Alimentaire.

Cordialement,

Réponse du 19/08/2015

Ma tante veut que sa mère aille en maison de retraite et récupérer son appartement (ma grand-mère vit en HLM). Elle a été hospitalisée plusieurs fois pour une maladie des intestins. Son médecin traitant dit qu’elle a quelques pertes de mémoire mais dut à son âge (84 ans). Ma grand-mère a une aide à domicile pour le ménage, les courses et elle se fait livrer les repas. Ma tante a-t-elle le droit de placer ma grand-mère en maison de retraite sans l’accord de ma mère? Et qui devra payer car ma tante n’a jamais travaillé de sa vie donc ne dois pas toucher grand-chose...

Question du 14/08/2015

Bonjour,

Selon la charte des droits et libertés des personnes âgées dépendantes : « Toute personne âgée devenue handicapée ou dépendante est libre d’exercer ses choix dans la vie quotidienne et de déterminer son mode de vie. »
Votre tante reste seule décisionnaire de son lieu de vie.

Réponse du 19/08/2015

 

Mon père est décédé, nous sommes 6 enfants et ma mère a été mise en maison de retraite par une de mes sœurs. Je viens d'appeler la maison de retraite et il apparaitrait que ma sœur veut prendre ma mère chez elle à partir de septembre. Elle n'informe personne...Les biens ont été pris par elle (comptes bancaires, mobilier etc). A-t-elle le droit que pouvons-nous faire afin que ma mère reste en maison de retraite avec des professionnels ?

Question du 12/08/2015

Bonjour,

Seule votre mère reste décisionnaire de son lieu de vie.
Si votre mère n’est plus en mesure de gérer ses biens (comptes, mobilier…) , vous devez saisir le Juge des Tutelles au Tribunal d’Instance afin que votre mère bénéficie d’une mesure de protection.

Réponse du 17/08/2015
 

Ma mère est placée en unité Alzheimer, suite à mise sous tutelle (tutrice d'association) nommée par le juge cause désaccord entre mon frère et ma sœur. Eux veulent rénover la maison en engageant des frais pour ma mère, afin de louer son habitation. Frais trop importants et difficiles à supporter non seulement pour ma mère et pour nous (le notaire, la tutrice, une agence immobilière et une juriste ont approuvés mon désir de vendre les biens). Que puis-je faire pour ne pas engager de frais, car de plus il va falloir rémunérer la tutrice...car la retraite de ma mère règle tout juste les frais de maison de retraite. Puis-je faire valoir cet état de fait auprès du Juge des tutelles

Question du 06/08/2015

Bonjour,

Vous devez contacter la tutrice ainsi que le Juge des Tutelles. Concernant la vente de la maison celle-ci ne peut se faire sans l’accord du Juge des Tutelles.

Réponse du 17/08/2015

 

Bonjour,

J'ai 89 ans et j'ai été placé en maison de retraite par l'hôpital mais je vais beaucoup mieux et je voudrais rentrer dans ma maison, j'ai toutes mes facultés et je ne suis pas sous tutelle. Comment je dois faire ? Merci

Question du 30/06/2015
 

Bonjour,

Référez-vous au contrat de séjour que vous avez signé qui précise les modalités en cas de départ (préavis….).

Réponse du 30/06/2015
 

Bonjour, je ne sais plus quoi faire, mon père est en maison de retraite depuis mai 2015, son amie qui est partie en foyer logement habitait avant dans la maison de mon père. Depuis nous avons de gros doutes sur le fait qu'elle a fait tuer le chien de mon père. Et l'état de santé de mon père s'est subitement arrangé pour le mieux depuis même pas un mois. On se demande si elle ne l'empoissonnait avant à petits feux car on a appris dernièrement qu'il a fait une assurance vie sur sa tête. Il parle de rentrer chez lui et de reprendre sa vie avec son amie et nous sommes très inquiets. Dois-je aller au commissariat avec mes doutes et ceux de mes frères ? Le médecin traitant est inquiet aussi. Il est sourd et son amie le manipule mais nous ne pouvons le prouver. Merci de votre aide.

Question du 30/06/2015

Bonjour,

Il est en effet difficile sans preuves concrètes de justifier certains faits.
Si votre père n’est plus en possession de toutes ses facultés mentales lui permettant de gérer ses biens, vous pouvez demander une mise sous protection juridique (tutelle, curatelle).
Dans le cas contraire, votre père reste décisionnaire de son choix de vie.
Sachez que vous pouvez vous faire conseiller par un juriste à la Maison de la Justice et du Droit la plus proche de votre domicile.

Réponse du 30/06/2015
 

Pages

Pour aller plus loin