Questions aux professionnels

Retrouvez ci-dessous toutes les réponses  de nos professionnels aux questions relatives à la dépendance.

Si vous êtes clients AXA, posez  directement votre question à nos professionnels.

Contactez nous

Associations (13 éléments)Avertissement légal

peut-on devenir aidant en temps que parent d'un enfant autiste. Question du 07/10/2017

Bonjour, De fait vous êtes en situation d’aidant de votre enfant. Le terme d’aidant familial ne désigne pas un statut juridique mais la reconnaissance d’un fait. Vous pouvez vous rapprocher d’associations d’aidants pour vous soutenir et vous accompagner en tant qu’aidant (Association Nationale des Centres Ressources Autisme ANCRA, Association Française des Aidants…..). Cordialement, Réponse du 09/10/2017

Bonjour je suis aidant familial auprès de ma maman ayant la maladie d'Alzheimer agée de 91 ans gir 2 je suis rénumérée par l' APA je m'occupe d'elle 24 h sur 24 pour l'instant à son domicile dans quelques temps elle va venir vivre à notre domicile nous sommes obligés de faire installer un escalier pour qu'elle puisse accéder a sa chambre et salle de bain coût presque 8000 euros pour cela a t'on le droit à une aide et du fait qu'elle sera à notre domicile peut 'on prétendre à d'autres aides.
Merci pour votre réponse

Question du 23/12/2017

Bonjour,
Vous pouvez vous rapprochez du CLIC de votre département ainsi que de lafédération SOLIHA qui pourra vous accompagner dans le cadre du financement et de la réalisation de vos travaux d’adaptation de votre logement.

Réponse du 02/01/2018

Ma mère a besoin d’aide pour faire sa toilette, toutes les infirmières de ma commune sont surchargées et ne peuvent pas s’en occuper. A qui puis-je m’adresser ?

Vous pouvez vous adresser au CCAS (centre communal d'action sociale) de votre commune, il y a peut-être un service de soins avec des aides-soignantes qui pourront faire la toilette de votre mère. Par ailleurs, si elle n'a besoin que d'une aide, sans soins spécifiques, les auxiliaires de vie peuvent le faire.

A quel âge peut-on bénéficier d'une aide ménagère ?

Il est possible de bénéficier d’une aide ménagère :

- si vous êtes âgé d'au moins 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail),

- si vous avez besoin d'une aide matérielle en raison de votre état de santé pour accomplir les travaux domestiques de première nécessité pour vous permettre de rester à votre domicile ou dans un foyer logement,

- si vous ne disposez pas déjà de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Auprès de qui se fait la demande d'APA ?

Le dossier de demande est délivré par les services du conseil général de votre département. Il est aussi disponible auprès d'organismes de sécurité sociale, sociaux ou médico-sociaux (notamment les centres communaux ou intercommunaux d'action sociale), de mutuelles ou de services d'aide à domicile, s'ils ont conclu une convention avec le département.
Une fois le dossier rempli, vous devez l’adresser au président du conseil général de votre département de résidence en y joignant un certain nombre de pièces justificatives.
Le président du conseil général dispose d'un délai de 10 jours pour vous en accuser réception et en informer le maire de votre commune.
L'accusé de réception mentionne la date d'enregistrement du dossier complet.
Si le dossier est incomplet, le président du conseil général vous demande, dans un délai de 10 jours à compter de la réception du dossier, les pièces nécessaires pour le compléter, en vous en précisant le nombre et la nature. Lorsque vous avez fait parvenir ces pièces, un accusé de réception vous est envoyé dans les 10 jours, et vous êtes informé que le dossier est complet.

Comment obtenir une aide ménagère?

Vous devez adresser une demande au centre communal d'action sociale de votre domicile (CCAS) ou à votre caisse de retraite.

Joignez à votre demande les pièces justificatives de vos ressources.

Comment obtenir une aide ménagère?

Vous devez adresser une demande au centre communal d'action sociale de votre domicile (CCAS) ou à votre caisse de retraite.
Joignez à votre demande les pièces justificatives de vos ressources.

Je recherche une maison de retraite médicalisée agréée par l'aide sociale en Ile de France, accessible pour quatre enfants vivant à : Antony (92), Paris 18ème (porte la chapelle) et Maisons-Alfort(94).

Des annuaires sont à votre disposition (annuaire en ligne de www.agevillage.com ou autres). N’hésitez pas à contacter les CLIC (Centres locaux d’information et coordination) des départements qui vous intéressent. Ils pourront vous accompagner dans votre recherche et vos besoins.

Je représente un CLIC (Centre local d'information et coordination) qui a pour mission d'accueillir et d'orienter les personnes âgées. Une personne m'a récemment contacté me demandant si l'on pouvait attacher les personnes âgées la nuit sous prétexte qu'elles bougent. J'ai répondu qu'il fallait une attestation médicale signifiant que la personne mettait ses jours en péril. Que dit la loi à ce propos ?

La contention est une pratique encadrée et réprimée sur les plans médical et légal. Il faut en effet une prescription médicale pour la poser. Cette prescription n’est valable que 24 heures au bout desquelles, elle doit être réévaluée. On la réserve aux personnes en réel danger. Il faut privilégier une surveillance accrue. La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié des recommandations sur les contentions.

Ma belle-mère, qui emploie une auxiliaire de vie par l'intermédiaire d'une association, doit être hospitalisée 8 à 10 jours. Est-il possible de suspendre le contrat ou doit-on effectuer un licenciement pour ne pas avoir à payer alors que l'auxiliaire n'aura pas de travail et ne se déplacera plus chez ma belle-mère ?

Il faut analyser votre relation contractuelle avec l’aide à domicile. Etes-vous l’employeur direct ? L’association est-elle mandataire ?

Le service est-il prestataire ?

Dans les deux premier cas, vous êtes employeur et devez suspendre le contrat et gérer toutes les conséquences administratives et financières (accompagné ou non du service mandataire). Pour les services prestataires, vous n’êtes pas l’employeur. Selon le contrat négocié, vous devez les informer de cette suspension, voire régler d’éventuels dépassements…

Se renseigner auprès des CLIC (Centre local d’information et de coordination) sur ces questions de choix de services à domicile.

Pages

Pour aller plus loin